© SPA de Besançon, tous droit reservés, toute reproduction des contenus de cette galerie (photos et textes) est interdite. Article L. 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle -  Mentions Légales - création PG

  • Facebook - Black Circle

Suivez nous sur Facebook

NOTRE ASSOCIATION

nos actions, le refuge

L'association
Nos actions
Le refuge
Contact et visite

NOTRE ASSOCIATION

Le refuge

Neuf employés travaillent au sein du refuge des Longeaux et se relaient tous les jours de l’année.

Les tâches d'un soigneur-animalier impliquent :

- De travailler en permanence avec les chiens et les chats, mais aussi d'avoir un bon contact avec les personnes se présentant au refuge, que se soit dans le but d'adopter un animal ou d'en abandonner.
- De maintenir dans un état d'hygiène constant toutes les parties du refuge où vivent les animaux.
- De préparer et distribuer la nourriture.
- De gérer les promenades des chiens à l'extérieur et de surveiller les ébats dans les parcs de détente.

- De faciliter les adoptions de chats en accompagnant les visiteurs à la chatterie.
- D’assurer la surveillance sanitaire des animaux, qui doit être quotidienne.
- De programmer les déplacements chez les vétérinaires. 

En plus de sa tâche d'animalier, le ou la responsable du refuge tient le secrétariat. Appels téléphoniques, gestion des documents administratifs. Il peut y être assisté par les animaliers.

Actuellement la responsable du refuge est Melle Claire FIGURA.

Des bénévoles peuvent occasionnellement participer au travail des soigneurs-animaliers.

Le secretariat

 

Il est situé 38 Rue de Velotte à Besançon.

Une permanence est assurée les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 13h30 à 17h30.

 

Le secrétariat est chargé de :

 

-L’information du public sur le fonctionnement de la Spa de Besançon.

-La gestion administrative et financière (dons, cotisations, subventions, legs)

-La gestion des conventions de fourrières établies avec plus de 70 communes.

-L’aide à la stérilisation des chats errants (sous conditions, et dans la limite des bons disponibles...)

-L’organisation des différentes manifestations de l’association (vente annuelle, tombola etc…)

-L’envoi du Trait d’Union de la SPA.

-Centraliser les signalements de maltraitance destinés aux enquêteurs bénévoles.

 

Liste non exhaustive…

 

Actuellement, la secrétaire du siège social est Mme Guylaine Goudron.

Le Conseil d'administration

Comme toute association régie par la loi de 1901, le Conseil d'Administration de la SPA de BESANÇON est composé de bénévoles qui ont présenté leur candidature à l'occasion de l'assemblée générale annuelle, et qui ont été élus pour 3 ans. 

 Le Conseil d'Administration comprend "un bureau" composé d'une présidente, d'une trésorière, d'un secrétaire général et d'administrateurs. Le conseil se réunit 11 fois par an maximum et assure la bonne marche de l'association :

 

* gestion du personnel

* gestion des ressources et des dépenses

* organisation des manifestations

* surveillance de la déontologie de la SPA. 

 

Il s'agit d'un travail d'équipe où chacun rend compte de la tâche qu'il a acceptée de prendre en charge. 

 

Actuellement, la présidente est Madame Fabienne CHEDEVILLE.


 

.

Les enquêteurs bénévoles

La SPA de Besançon dispose d’un réseau d’enquêteurs bénévoles agréés par l’association, mandatés pour intervenir en tous lieux chaque fois qu’un cas de mauvais traitement est signalé. Les constatations des enquêteurs peuvent donner lieu à des plaintes déposées auprès des tribunaux compétents par la présidente.

Les enquêteurs sont également chargés du contrôle des chiens et des chats adoptés au refuge S.P.A et en général de tous les animaux.

Pour être enquêteur, il faut être membre de l’association et ne pas avoir d’activités contraires aux valeurs qu’elle défend. Les enquêteurs se réunissent le premier lundi de chaque mois, et rendent compte des missions qui leur ont été confiées, verbalement ou par écrit. Ils se chargent de nouvelles enquêtes ou de nouveaux contrôles, qu’ils choisissent en fonction de leur disponibilité.

En cas d’urgence les enquêteurs sont contactés par mail ou téléphone.

Le groupe des enquêteurs comprend actuellement près de 20 bénévoles.

Ils ne reçoivent aucune rémunération mais peuvent être remboursés de leurs frais sur justificatif.

 

NOS ACTIONS

Il faut savoir que la SPA poursuit 2 objectifs : 

 

 

 *  Le recueil des animaux domestiques perdus ou abandonnés : ceux-ci bénéficient de soins vétérinaires immédiats et mis sous surveillance. En effet, les animaux qui sont porteurs de maladies transmissibles sont isolés pour éviter toute contamination des autres animaux, et bien sûr soignés. Une fois guéris, ils rejoignent un groupe choisi par le personnel du refuge en fonction de leur capacité à vivre avec les autres. Quant à ceux qui sont sains, ils sont insérés dans un groupe déterminé en fonction de nombreux paramètres. 

 

L'amélioration par les moyens légaux, du sort de tous les animaux domestiques : La SPA contribue à la stérilisation des chats sans maîtres, sauvageons qui ne supportent pas l’enfermement, pour éviter à ceux-ci une vie misérable. Grâce à un réseau d’inspecteurs bénévoles, elle donne suite aux signalements d’animaux maltraités, réalise des enquêtes qui peuvent déboucher sur une plainte devant les tribunaux compétents, avec constitution de partie civile. 


 

 

On ignore trop souvent qu’il y a en France deux grands réseaux de défense animale :

         ·         La Confédération Nationale Défense de l’Animal, qui regroupe plus de 260 associations et refuges indépendants et autonomes répartis sur 95 départements. Ces refuges accueillent chaque année près de 180 000 chiens, chats, animaux de ferme, mais aussi des animaux sauvages, des oiseaux et des animaux marins…, nourris, hébergés et soignés par plus de 1200 salariés et 3 000 bénévoles locaux dévoués à la défense des animaux.

         ·         La SPA, souvent improprement dite «nationale», avec ses 55 refuges, qui est une organisation ayant son siège et ses locaux à Paris, celle-là même qui, régulièrement, et encore en 2017, est épinglée par la Cour de Comptes et dont les conflits internes alimentent les gazettes.

La SPA, pourtant totalement absente de certaines régions, a entamé une vaste campagne destinée à proposer aux passants, dans les villes où elle n’a pourtant absolument aucune activité de protection animale, de devenir des donateurs réguliers via un prélèvement d’argent automatique… C’est aujourd’hui le cas dans les rues de Strasbourg (Bas-Rhin).

Fausses apparences et illusions sont les deux ferments de la tromperie qui scandalise aujourd’hui à juste titre de nombreux amis des animaux, mais aussi des élus, parfois persuadés que la SPA sise à Paris répartit équitablement les dons qu’elle perçoit à l’ensemble des refuges de France. C’est pourtant totalement faux…

                                                                                                                     

                                                                                                                      …/…

Gare donc aux discours et autres éléments de langage parfaitement rodés qui vous seront présentés dans les rues, mais oublieront de préciser que votre générosité ne servira qu’aux intérêts d’une toute petite partie des animaux abandonnés.

 

Notre refuge, adhérent de la Confédération Nationale Défense de l’Animal, est indépendant : aidez-le en direct pour sauver les animaux de votre région. C’est absolument vital pour les dizaines de milliers de chiens et chats, de chevaux et d’animaux de ferme qui, du fait de l’amalgame, risquent d’être les victimes des manœuvres de la SPA sise à Paris.

 

Fabienne CHEDEVILLE, présidente bénévole de la SPA de Besançon

 

 

 
 

LA VIE AU REFUGE

Le Refuge: comment se déroule le quotidien ?

 

 

La connaissance de la biologie et l'éthologie de nos carnivores domestiques, est en priorité ce qui guide l'organisation des journées et les aménagements réalisés au refuge.

Tout cela est volontiers testé et remis en question par nos pensionnaires, qui parfois nous rappellent que la théorie a ses limites! Pour cela, il nous faut les observer et être attentifs et ouverts à leur manière de communiquer, d’exprimer leurs besoins.

 

Néanmoins, il est très agréable de constater que la plupart du temps, les choix concernant la sécurité, l'hygiène, l'enrichissement du milieu, l'organisation, les soins vétérinaires... sont aussi profitables à eux qu'à nous, qui travaillons quotidiennement au refuge.

 

Plus nous avançons dans les questions de bien-être animal, plus il est facile et naturel de passer des journées avec tous ces animaux. On pourrait dire qu'ils nous le rendent bien, et que cela rend le refuge plus «humain». Loin des clichés des animaux en box jour et nuit, c'est également une expérience différente pour les visiteurs et bénévoles, fréquentant la structure, ponctuellement ou non.

 

Dans notre refuge, jamais d'euthanasie «pour faire de la place», pas de «date de péremption» sur les pensionnaires, De courte ou de très longue durée, nous devons tout essayer pour répondre à leurs attentes et particularités. C’est un lieu de vie, pas un lieu de stockage !

Les animaux vivent pragmatiquement le présent, ils ne peuvent envisager le fait que cela peut être une «parenthèse» de leur existence. Il faut que leurs besoins soient assouvis au maximum, et ne pas avoir peur d'envisager leur épanouissement, la re-socialisation, permettre d’exprimer leur nature, travailler leur capacité d'attachement, et retrouver confiance en l'homme.

 

A la SPA de Besançon, nous avons la chance d'avoir de la place, environ un hectare.

Sur ce terrain, les bâtiments de chenils ne reçoivent les chiens que durant la nuit. Leur vacuité durant la journée nous permet correctement de les aérer, nettoyer, désinfecter et entretenir.

Que cela soit en zone chats ou en zone chiens, nous utilisons des détergents haut de gamme, agréés par le ministère de l'agriculture, ainsi que l'eau de javel, évidemment.

En renfort, pour les zones de quarantaine, d'infirmerie, de chiots, de chatons, la flamme d'un brûleur grosse capacité, permet une désinfection et déparasitage radical des surfaces, là où l'eau de javel mettrait plusieurs dizaines de minutes à être efficace.

 

La marche en avant (utilisée dans les cuisines ou hôpitaux) ainsi que d'autres protocoles d'hygiène et de bon sens, accompagnent également le travail des soigneurs-animaliers.

 

Durant toute la journée, les chiens s'ébattent librement dans de grands parcs herbeux, aménagés avec des niches et arborés de manière à les protéger du soleil, du vent, de la pluie.

Être libre de ces choix (s'abriter, gambader, creuser, jouer, se dorer au soleil...) est le premier pas vers une vie équilibrée et riche.

En été chaque parc a également sa petite piscine, car beaucoup apprécient!

 

Les chiens et chats sont également libres de leur communication et interactions avec leurs congénères (avec pour limite les agressions qui porteraient préjudice psychologique ou physique à l'un ou l'autre). C'est une des caractéristiques les plus originales de la SPA de Besançon.

 

Les animaux sont nourris avec une alimentation industrielle de qualité (nous gardons toujours la même marque, ce qui permet d’éliminer ce facteur comme variable lors du diagnostic d’un souci de santé). Ce qui permet de leur faire vraiment plaisir et reposer leur système digestif, en ayant à métaboliser que des nutriments biologiquement adaptés. ( protéines et lipides fraîches, sans céréale, ni conservateur)

 

Le matin, lorsque le refuge est encore fermé au public, nous nous consacrons entièrement aux animaux. Le nourrissage, les soins et l'entretien du refuge se déroulent alors avec un bon nombre de parcs grands ouverts. Les chiens, tous mélangés, sont donc autour de nous lorsque nous nettoyons. Nous observons alors leur comportement en grande meute (jusqu'à 45 chiens ensemble) et face à des outils parfois déroutants: tondeuse, débroussailleuse, souffleuse, jets d'eau, etc.

 

Et, ce n'est pas si rare, vous pourriez aussi nous voir au milieu de la meute en vélo, les chiens dans une brouette, courant derrière des bulles de savon, écoutant de la musique ou essayant tout un arsenal de jouets divers!

 

Vous l'aurez compris, nous prenons beaucoup de plaisir à «travailler» la stimulation et la socialisation de nos protégés: Un petit tour de voiture parce que l'occasion s'en présente, quelques courses dans la zone commerciale, déjeuner avec nous durant la pause de midi, et sieste... Nous connaissons les chiens lors de multiples situations: chez le vétérinaire, lors des soins médicaux, ou avec notre toiletteuse. Ça a l'air d'un travail, d'une démarche établie, et parfois pas du tout! Cela peut être surprenant, mais toujours très instructif et utile.

Par exemple, l’imprégnation entre espèces: lorsqu'il y a des chiots au refuge, ils passent au minimum 30 minutes par jour à la chatterie (et les chats adorent!).

De ce fait nous augmentons leurs chances d'adoption et leur faculté à cohabiter pacifiquement avec l'espèce féline.

 

Notre rôle est également celui de médiateur, entre un chien que nous cherchons à connaître au mieux, et des visiteurs, des adoptants, dont nous voulons aussi connaître l'environnement, la démarche, les connaissances, la capacité à réagir et à s'adapter.

 

Grâce à cela, lors d'une adoption, nous devons pouvoir faire confiance à l'un et à l'autre, en imaginant un quotidien durablement serein pour le maître et l'animal.

 

Il y a plusieurs zones chats au refuge: quarantaine chats a priori sains, zone de convalescence post opératoire, infirmerie, chats à l'adoption et chatonnerie.

 

Les chats adultes vivent ensemble, tous testés leucose, déparasités, vaccinés, pucés et stérilisés, ils peuvent entrer et sortir du bâtiment dans un espace couvert et sécurisé.

 

La chatonnerie est conçue sur un modèle plus original. Nous avons appliqué aux chatons, très fragiles, ce qui fonctionnait très bien sur les chiens du point de vue infectieux.

Vivant la journée dehors, les chiens du refuge ne contractent jamais de maladies typiques des box : toux de chenil ou parvovirose par exemple.

Les chatons arrivant durant la belle saison, nous leur avons donc construit deux parcs totalement extérieurs avec de grandes niches avec «mezzanine». Les UV, le gel, le vent, la pluie, empêchent les maladies nosocomiales de s'installer dans les matériaux.

Les chatons adorent ce nouvel environnement avec ces vrais arbres où grimper. Et depuis qu’il est opérationnel en 2009, nous n'y avons eu aucun cas de typhus ou coryza!!

 

Objectivement, les chiffres d’adoption, de retours, de soins vétérinaires, nous montrent que ce fonctionnement est, certes plus technique et plus exigeant pour le personnel, mais va dans le bon sens concernant la mission de la SPA et le bien-être de nos pensionnaires.

 

Sensiblement, nous ressentons aussi une grande fierté lorsque les visiteurs nous avouent que ce refuge a bousculé leurs préjugés. Et que les animaux qu’ils ont croisé ici leur ont fait davantage envie que pitié.

 

 

CONTACT ET VISITE

Refuge
 
Lieu dit <<Les Longeaux>>
65, rue des Longeaux
25960 DELUZ
Téléphone : 03.81.80.06.89
 
 Ouverture du bureau de 14h00 à 17h00 du lundi au samedi
sauf les jours fériés 
Adoptions, abandons, promenade des chiens, visite des chats, dons divers.
Siège Social
 
La correspondance doit être envoyée :
27, rue Alfred Sancey
25000 BESANCON
Secrétariat 
38, rue de Velotte
25000 BESANCON
Tél. : 03.81.81.17.99
Ouvert du lundi au vendredi sauf mercredi de 13 h 30 à  17 h 30
Adhésions, renseignements, signalements d’animaux maltraités, perdus, trouvés.
 

 

Siège social, secrétariat :  spa25-besancon@orange.fr

Le refuge :  refugespabesac@gmail.com

Donner des nouvelles de l'animal que vous avez adopté :refugespabesac@gmail.com